AVERTISSEMENT

...avant d'aller plus loin ....


 

 

<<< >>>

 

 

 p 12

"Je me réfère spécialement leurs contenus missionnaires, auquel on donne aussi parfois le nom de « potentiels universalistes », et donc à ce qu'on pourrait désigner, dans chacune de ces entités, comme son « matériau radioactif », sa masse maniaco–activiste ou messiano–expansionniste cétacé substances dangereuse que nous aurons surtout affaire dans les pages qui suivent.

En commençant par une telle citation, je veux faire comprendre que rien de ce qui va être dit ici, sous quelque point de vue que ce soit, qu'il s'agisse de l'aspect téléologique, politique ou celui de la psychologie de la religion, de peut-être adopta. Les propos qui suivent peuvent être comparés à une opération à cœur ouvert–et celle se soumettra à une opération de ce type celui qui a des raisons de prendre des mesures préventives contre l'infarctus de ses convictions.
Il me semble donc conseillé de combiner avec le lecteur avant le le débit de la partie, d'une procédure de sécurité. Celle-ci doit consister en un accord sur ceux des aspects de la religion et de la foi religieuse dont on peut et dont on doit parler à l'aide des procédés de distanciation scientifiquement justifiée, et sur ce dont on ne peut pas parler ainsi. Je propose une sorte de clause de blasphème et j'invite le lecteur, la lectrice a décidé après un temps de réflexion s'il ou elle veut poursuivre la lecture. Selon cette convention, il faudrait rendre une série de phénomènes, traditionnellement classés dans le domaine de la transcendance ou du sacré, accessible à de nouvelles descriptions (ayant potentiellement un effet blasphématoire, même si tel n'est pas leur but). En revanche pour des raisons matérielles, formelles et morales il ne faut pas toucher à d'autres domaines du discours sacré et de la sensibilité religieuse."

 

 

 

 

... le dernier tour ..

de Robert,l'alsacien

 

 

 

 

 

... FINISSONS ...

 

NOS ENtre-GUERREs

 

La guerre, c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas,

au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas.

  Paul Valéry

... l'amour en sa vraie grandeur... 

 

l'ENtre-amour

 

... commence à la maison ...

 

mère Teresa

... la bienheureuse des ténèbres ...

 

... PAR L' ENTRE-PRIERE *CHARNELLE ...

 

 

..le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,

..mais par ceux qui les regardent sans rien faire.*

 

 

 

 


 

 


 

 à la suite du "DERNIER TOUR"de Robert, l'alsacien

du 15 février 2020

 

 

 

 

..... uniquement si vous êtes intéressé ...

 

 


PAR SA

 

... " DERNIERE LIGNE

 

      DROITE " ...

>> <<

 

 ......

 

 

 

 

... le temps ...

 

... genitum non factum ...

 

 ... l' ENfant-PAIR-ENts ...

 

? Oui       < REPARTITION >  <  NON ?

 

... PRIERE ...

 

... la grande santé charnelle et mentale ...

 

 

> <

 

 

..... ENtre-VOYez-OYez .....
 
 
I

..... l'exercice pratique ...

d'ENtre-répartition

 

 

>>> <<<

 

 

 

II

 

...  L' ENtre-PRIERE * ...

 

 

 

>>> <<<

 

Ceci est mon corps

Blasphème ou réalité?

Toute recueillie, je crois pouvoir aujourd'hui prononcer devant toi ces mots divins

« Ceci est mon corps »

Je prends à deux mains ce corps,

avec sa pesanteur matérielle, ses élans et ses résonances,

avec la profondeur de sa sensibilité, et la richesse de son monde affectif... ses maternités, ses engendrements sans fin... avec son insatiable soif d'éternité.

« Ceci est mon corps »... que je te donne en nourriture.

Reçois-le en toi, comme le don le plus achevé que je puisse te faire, de l'être que je suis, moi, ton épouse.

En échange, tu me donnes, et je te reçois

ton corps d'homme, fait de vigueur et de puissance.

Avec ses violences et ses fougues, ses tentations et sa fécondité... Avec ses dons originaux, ses projets exubérants, et sa poursuite essoufflante du but, du seul but de ta vie. Avec ton âme tranchante comme une épée, pure comme un lac. Et cette clarté de Dieu qu'elle reflète.

« Ceci est mon corps »

Quand nous communions l'un à l'autre,

ce n'est pas un blasphème de dire que nous communions au Christ dont chacun de nos êtres est pétri.

En toi et moi, péchés et misères, joies et peines du couple, deviennent unique Hostie à l'image du Christ.

Qu'en Lui, par Lui, avec Lui, soit enfin sanctifié l'amour d'un homme et d'une femme devenu Cantique d'action de grâces, Messe à la gloire de Dieu .

ANCELLE, Le Mystère du couple, Éditions ouvrières, 1964.