191021

 

Commentaires

Ronald

Pour l'URSS, il y eut très tôt de nombreux témoignages fiables pour qui sait lire et distinguer le vrai du faux.
Par exemple : "Le messager socialiste" fondé en 1921, "La terreur rouge en Russie" de Serge Melgounov, traduit en français en 1924, "Un bagne en Russie rouge" de Raymond Duguet, paru en 1927.
Vite ensevelis sous les récits de voyages laudateurs (ou si peu critiques par rapport à la réalité), des compagnons de route et sympathisants, dûment orientés et encadrés par "l'Intourist"

Pour les Kurdes, évidemment leur privation d'Etat-Nation n'émeut pas les foules et les directeurs de conscience morale au même titre que "les Palestiniens", ce qui constitue une des pires escroqueries et un des plus remarquables succès de l'indignation collective conditionnée.

Le PKK est un parti communiste pur, dur et vraiment terroriste, stalinien voire même pol-pothien, aux mains couvertes de sang !
Il faut se méfier de l'angélisation des Kurdes à la mode de chez nous !

Dominique Pérignon

Selon mes souvenirs d'adolescent (né en 1933), le premier ouvrage qui a commencé à ébranler les opinions publiques occidentales au sujet du communisme fut "J'ai choisi la liberté", de Kravchenko, paru en 1947. Mon père en avait été bouleversé et le prêtait à tous ses amis...
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41ef4LGv72L._SX322_BO1,204,203,200_.jpg
N'était aveugle que celui qui ne voulait pas voir !

Laurent Worms

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je me souviens d'une intervention à la télévision de Marchais en 1973 disant que c'était normal que Soljenitsyne écrivit ce livre car......Il est anti-communiste!
Belle pirouette de cet agent du KGB.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>