>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

05/01/2018 | Numéro 2086 | Par Sophie Lutz

 

EXCLUSIF MAG

 

« Nous avons mis dix ans à pouvoir prier en couple sans être agacés l’un par l’autre », constate cet homme marié depuis une trentaine d’années. Une épouse raconte que, pendant des années, elle n’arrivait pas à assister à la messe près de son mari et ses enfants, car ils ne pouvaient s’empêcher de faire des petits commentaires qui l’empêchaient de s’intérioriser.

Prier est un acte si intime que certains se cachent et ne veulent pas laisser entrapercevoir cette partie d’eux-mêmes. Dans ce groupe de prière, un homme n’a pu ouvrir la bouche qu’au bout de quinze ans pour exprimer une prière spontanée, qui maintenant coule avec un naturel qui surprend tout le monde. Avant ce « changement », il confiait parfois que la grandeur de Dieu l’empêchait de trouver les mots qui conviendraient.

Une intimité difficile à partager

D’autres encore n’imaginent pas qu’il existe un lieu de profondeur en eux ou ne supportent pas de s’y tenir, et restent en surface. La prière touche au cœur de notre cœur et de notre histoire personnelle, familiale et ecclésiale, ce qui explique qu’elle soit parfois si difficile à partager avec une autre personne. Peut-être même certains considèrent-ils que la prière est leur affaire personnelle avec Dieu. Ce qui est vrai et faux. Certes, notre lien avec Dieu est « exclusif », mais chacun est membre du Corps du Christ, donc dépendant des autres, et encore plus interdépendant de cet autre membre du Christ avec lequel il a choisi de se lier.

La prière de couple consiste à entretenir, par le contact avec la source de tout amour, la communion entre nous et donc une véritable intimité, besoin fondamental de l’être humain. La communion spirituelle ne peut se suffire de la prière de nos lèvres, elle est connaissance mutuelle : ai-je vraiment partagé ce qui me fait crier vers Dieu comme un pauvre dans le besoin ?

Notre chance, c’est la grande variété des formes de la prière. Certains sont très attachés à l’idée d’une prière « tous les deux tout seuls ». D’autres considèrent qu’ils prient ensemble quelles que soient les circonstances de cette prière. Adorer, assister à la messe ou à un office monastique à deux, est une forme de prière de couple. Prier le chapelet en voiture ou en balade aussi. À d’autres moments, la vie spirituelle commune se nourrira de partage : par exemple, lire à son conjoint une vie de saint, un article ou un chapitre sur un sujet spirituel, assister à une conférence spirituelle et en discuter ensemble, ou s’interpeller sur tel ou tel point de l’Évangile du jour qui nous a touchés. Demander à sa moitié l’intercession de sa prière pour telle démarche professionnelle, telle rencontre difficile, c’est encore une autre forme de communion des saints... époux. Se confesser l’un après l’autre est une prière de couple.

Peut-être pensons-nous que nous ne prions pas en couple alors qu’en fait, nous ne le faisons simplement pas sous la forme « idéale » que nous imaginons, mais sous des formes variées que nous n’avons pas songé à qualifier de prière de couple. Rien n’est figé. Comme Marie et Joseph, nous sommes responsables de prendre soin de Jésus au milieu de nous. 

---------------------------------------------------------27.11.18---------------------------------------------------------

Prier en couple : pourquoi et comment ?

16/01/2014

>>>>><>>>>>>>>>>>>>>>>

Sommaire

Question prière, où en êtes-vous ?

De la nécessité de la prière et de la tendresse au lit
La prière, une expérience personnelle qui peut se partager
Confiez-vous à Dieu et vous verrez les fruits de votre foi

Quelques repères sur la prière conjugale

Quand l’un prie et l’autre moins
La prière conjugale
Le Christ nous sauve de nos tiédeurs

Concrètement, réussir à prier à deux

Enfants de notre chair, enfants de nos prières
Le commentaire de Juliette Levivier : prier avec un cœur de pauvre

Dès maintenant, à vous de jouer

Et pourquoi pas une to do list ?
7 conseils pour prier à deux sans s’agacer ni se décourager
Prière des époux
Méditations quotidiennes pour le couple
 

Ajouter un commentaire

Merci de vous identifier ou de créer un compte avant de poster un commentaire.

Vos commentaires ( 2 )

  1. MICHELE F. Le 08/02/2017 à 15:11 Signaler pour abus
    Ça peut être très simple : l'Angelus, par exemple, à chaque fois que nous sommes ensemble à l'heure dite. Nulle contrainte, nous ne sommes pas toujours ensemble au bon moment, ce n'est pas grave. Autrement un joli petit signal sonore nous invite : c'est la Sainte Vierge qui nous appelle doucement, cela ne dépend pas des plus ou moins bonnes dispositions, de l'humeur ou de la fantaisie de l'un ou de l'autre.
    Par ailleurs, cette simple et émouvante prière ne doit rien à l'improvisation, elle évite ainsi les pièges de l'inspiration subjective.
    Nous nous inscrivons dans la tradition pieuse de tant de chrétiens de tous âges et de toutes conditions...
    Enfin ( last but not least) ...ce n'est pas long!
     
     
  2. Daniel R. Le 06/10/2015 à 11:30 
    si vous n'arrivez pas à prier à deux ! demandez chacun de votre coté que Jésus vous y aide ! mais ne forcez rien, prier c'est comme faire l'amour il y a des moments où c'est naturel et des moments où ça devient un devoir ! et personnellement je n'ai jamais aimer faire mes devoirs ! avoir la même foi c'est déjà tellement super que forcer l'autre à la vivre comme nous n'est pas obligatoirement une bonne idée !