******

 <<<<<<<

.....faire voir cette beauté ?

Mon expérience, c’est que ça ne peut pas être immédiat. Je pense que la diffusion de la connaissance et la vulgarisation sont les premières victimes de l’injonction à parler brièvement. On nous demande de faire des conférences d’une heure, puis après c’est 40 minutes, puis encore moins… Je pense qu’il n’y a rien qui soit transmissible rapidement. Sauf si vous faites des slogans publicitaires. La vraie beauté, on y a accès quand on argumente. Là oui, les gens peuvent être saisis quand ils comprennent un truc assez puissant, que vous commencez par parler d’une chose puis d’une autre sans lien visible, puis on progresse et tout d’un coup tac ! La connexion se fait. Ça provoque une joie intellectuelle. Moi l’endroit où je suis le plus à l’aise pour ça, ce sont les amphi de trois heures que je fais à Centrale. En trois heures on arrive à transmettre des choses.  >>>>>>>>>>>>>

 

 


 

 

 

L'important est d'être conscient de ses relations à soi,  avec ses proches, les autres , les choses, les idées, la création. De ne pas être dupe du Moi Je, mais de prendre conscience de la relationnalité fondamentalement affective de l'être humain. Derrière, seulement, se situe la vérité de la vie

 

 .... nous nous structurons ainsi notre conscience... une image du monde   ( une carte du monde ...une Weltanschauung)  qui par un choc en retour nous transforme à son tour.   ....et par la même change le monde ....  

  CREATIONS 

,multiples uns EN Un,

dont l'humain

EN

AUTOGENÈSE

l'homocoques,

 un essais de co-participation à l'autogenèse spirituelle

Zone de Texte: L'important est d'être conscient de ses relations à soi,  avec ses proches, les autres , les choses, les idées, la création. De ne pas être dupe du Moi Je, mais de prendre conscience de la relationnalité fondamentalement affective de l'être humain. Derrière, seulement, se situe la vérité de la vie
 
 .... nous nous structurons ainsi notre conscience... une image du monde   ( une carte du monde ...une Weltanschauung)  qui par un choc en retour nous transforme à son tour.   ....et par la même change le monde ....  
 
  CREATIONS  
,multiples uns EN Un,
dont l'humain
EN
AUTOGENÈSE
 
l'homocoques,
 un essais de co-participation à l'autogenèse spirituelle
La culture sert de terme médian, de lien entre la vérité et la cité. D'une part, elle permet aux hommes de vivre ensemble et elle cimente ce même « vivre ensemble ». En effet, il n'y a pas de communauté humaine sans culture, ni de culture sans communauté humaine - donc sans cité. D'autre part, les cultures ne mériteraient que l'attention des ethnologues si elles n'étaient pas porteuses que de ce qu'on appelle « des valeurs », ou mieux dit, des vérités. Il s'agit en fait de vérités sur l'homme, sur l'ensemble des hommes, et donc sur la cité.

 

 

 

 ..... La culture se trouve donc dans le lieu où les hommes se préoccupent de la vérité et la cherchent. Il serait possible d'en évoquer deux formes. La première semble évidente : c'est celle de l'enseignement, ou de l'éducation, que la cité doit prodiguer à ceux qui la constituent. La cité ne peut reposer sur des approximations ou des erreurs collectives. Si elle se veut éducatrice, elle doit nécessairement traiter le citoyen en homme, en personne raisonnable et respectable. La seconde forme que doit revêtir l'intérêt de la cité pour la vérité, est l'ouverture de l'esprit, qui est une forme de l'humilité car elle accepte, à travers sa disponibilité, la richesse de l'autre et des autres cultures.

 

 

multiple uns EN Un

La cité est une réalité naturelle et il lui appartient de secréter des cultures. Celles-ci ne méritent, pourtant, d'être appelées ainsi que lorsqu'elles acceptent d'être inspirées et fondées sur le respect de l'homme.

 ..... Une culture ne peut se dire noble qu'en fonction de son aptitude à saisir l'homme en sa vérité et à lui reconnaître les droits liés à la vérité de son être. ...... Négliger le questionnement sur l'être de l'homme conduit inévitablement à refuser de rechercher la vérité objective sur l'être dans son intégralité et, de ce fait, à ne plus être capable de reconnaître le fondement sur lequel repose la dignité de l'homme, de tout homme »

 ...... une culture vit toujours en interaction avec d'autres cultures, et que « la » culture est un événement plus qu'un fait établi et acquis.

..... l'homme est maître et sujet de la culture ...

 

 

>>>>

Famille de saltimbanques avec singe ...Pablo Picasso 

 

 

 

>>>>>>>>>>

Identité, culture et mémoire, fondements de la démocratie et de la nation >>>>>>>

la relation est un élément essentiel de l'humanum >>>>>>

 

 

 

 

 

  Â mour comm-ÛNion

 
 

 

 

 

......" VRAI-mENt " ......

ou


 

 

 

..chac-un de NOUS forme..

...habille-collorie-chante...

 

... les "lettres" d'une vision de ...

 ... son monde ...

 

 

... IN-time de NOS ...

 

 

 

....tout un chac-un .....multiple et UN

 

genitum non  et "en même temps"   factum

 

 

 CORRELATs

 

 

 

I

se parler vrai--ment ...

 

..."lettres" du MNOcoqs ....

.... du MOI JE ....

... d'un comportement art de vivre individuel ou collectif

en SA finitude ...

 

 .. t O i .. 

 

 

 

 

  Aplat

 ....le mal a dit ...

 

"...ceci est TON corps livré pour MOI-Je ..."

 

 CITATIONs

... habillant le MONO .......

 

 >>>>>

 "La conséquence logique de l'individualisme c'est le meurtre, et le malheur ; il est donc légitime de commencer par déblayer les sources d'optimisme creux. En revenant à une analyse plus philosophique des choses, on se rend compte que la situation est encore plus étrange qu'on le croyait. Nous avançons vers le désastre, guidés par une image fausse du monde ; c'est un cauchemar dont nous finirons par nous éveiller. Nous n'échapperons pas à une redéfinition des conditions de la connaissance, de la notion même de la réalité ; il faudrait dès maintenant en prendre conscience sur un plan affectif. Tant que nous demeurerons dans une vision mécaniste et individualiste du monde, nous mourrons. Cela fait cinq siècles que l'idée du moi occupe le terrain ; il est temps de bifurquer." >>>>> Houellebecq

 

 

.... du parler vrai-ment en " ENtre-(1-1) ....

......au comment communiquer ...


 

Souverain en MON droit...SOUMETTRE .......SADE ...ou le MONOcoq ...bi-polaire libre - égalitaire - égotique ... en carence de reconnaissance ...de narcissisme ...l'homocoques.fr

« L'humanité s'installe dans la mono–culture ; elle s'apprête à produire la civilisation en masse comme la betterave ; son ordinaire ne comportera plus que ce plat. » Tristes Tropiques, Ed. Pocket Claude Lévi-Strauss

Les guerres passent. Seules les oeuvres de la culture ne passent pas. D'où mon amour de l'art. La musique, l'architecture ne sont-elles pas les forces qui montrent le chemin à l'humanité montante ? Quand j'entends du Wagner, il me semble percevoir le rythme du monde antérieur. Adolf Hitler V(1889 - 1945) IIIe Reich ( ...Empire ..)

Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l'échec humain. [...] Mais il n'est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu'un hommage à la raison [...] Il n'est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle. Une mort lente a quelque chose d'apaisant. Le dogme du christianisme s'effrite devant les progrès de la science. La religion devra faire de plus en plus de concessions. Les mythes se délabrent peu à peu. Il ne reste plus qu'à prouver que dans la nature il n'existe aucune frontière entre l'organique et l'inorganique.

.Adolf Hitler V(1889 - 1945) IIIe Reich ( ...Empire ..)

La culture  est proche d'une façon d'être, d'un coup de foudre, d'une fête toujours inachevée du bonheur. Jean d'Ormesson (1925 - 2017)

Là où il y a une volonté, il y a un chemin. Lénine (1870 - 1924)

La culture n'est pas un supplément d'âme que s'offrirait une société de consommation repue. Elle est notre boussole. Nicolas Sarkozy (1955 - )

 

CORRELATs

  • Chesterton ...citations ...La vérité doit forcément être plus étrange que la fiction car la fiction n'est qu'une création de l'esprit humain et, par conséquent, est à sa mesure.
  • loi naturelle .... la question fondamentale de savoir si l'homme s'est produit lui-même ou s'il dépend de Dieu ..;BenoitXVI
  • ...the flat world....   Le monde plat est un monde égoïste dans lequel les plus intelligents sont les plus à l’aise. Avant même les plus puissants.
  • ...grandeur et misère de la culture européenne ...  En réalité, les Européens n'ont plus conscience de leur héritage culturel. Même si l'on multiplie les manifestations publiques et médiatiques sur cet héritage, dans les musées et les expositions, cette présence reste abstraite et n'est pas vraiment vécue. F; Matteï
  •  ...Dominique Venner ... des coqs en rond*
  • islam et judaïsme
  • islam ..... la religion de la "foi" et de l'Unicité ... Tarek Ramadan

 

 

 

 

II

 

..se parler vrai ..

" lettres" de l'homocoques.fr

 

...ceci est moncorps ..mon esprit ...mon temps...

.... livré pour toi ...

 

 réci-proque-vrai

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour

>>>>>>>>

 

 

 

"je dis toujours l'Âmour commence à la maison" 

 

 

 

 

 

CITATIONs 

de Visions habillant  ENtre-Deux....

 

... d' UN NOUS ...

...d'un comportement d' art de vivre UNi-vers organique-social ....

 ... EN le temps IN-fini ......

 

"La liberté est de se donner à la nécessité de la nature,car le corps replacé parmi le monde participe alors de la nature entière."  René Daumal

 

Après des mois de ténèbres intérieures j'ai eu soudain et pour toujours la certitude que n'importe quel être humain, même si ses facultés naturelles sont presque nulles, pénètre dans ce royaume de la vérité réservé au génie  , si seulement il désire la vérité  et fait perpétuellement un effort d'attention pour l'atteindre.»                                                        Simone Weil

Veillez par tous les moyens sur cette souveraineté fondamentale que possède chaque nation en vertu de sa propre culture. Protégez-là comme la prunelle de vos yeux pour l'avenir de la grande famille humaine. Jean-Paul II (1920 - 2005)

 

À mon avis, il n'est d'autre destin pour l'humanité que celui qu'elle prépare elle-même par sa manière de penser. C'est la raison pour laquelle je ne crois pas qu'elle soit condamnée à suivre jusqu'au bout la voie de la décadence. »

Albert Schweitzer

 >>>>>

C'est lorsqu'il fait du savoir un "Nous", un capital qui appartient au fond commun, que l'enfant s'autorise à accéder aux lois cachées de l'organisation du monde"

 Jacques LEVINE

« L'ordre de l’Univers incarné dans la pensée humaine.   C’est notre fin ; Le vrai se définit ainsi. »

Simone Weil

En la relation d'amour–communion, nous sommes l'espérance les uns des autres.
À ce propos, voici 1, passage de la lettre encyclique de Benoît XVI sur l'espérance chrétienne.… «… Nous devrions nous rendre compte qu'aucun homme n'est une monade (entité) fermée sur elle-même. Nos existences sont en profonde communion entre elles, elles sont reliées l'une à l'autre au moyen de multiples interactions. Nul ne vit seul nul ne pêche seule. Nul n'est sauvé seul. Continuellement la vie des autres entre dans ma vie en ce que je pense, dis, fais, réalise. Et vice versa, ma vie entre dans celle des autres dans le mal comme dans le bien.…>>>>>>>>


Le pardon est certainement l'une des plus grandes facultés humaines et peut-être la plus audacieuse des actions, dans a mesure où elle tente l'impossible - à savoir défaire ce qui a été - et réussit à inaugurer un nouveau commencement là où tout semblait avoir pris fin. Hannah Arendt

 

"La vérité ne triomphe jamais, ce sont ses ennemis qui meurent peu à peu".

max planck

 

La culture ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. André Malraux (1901 - 1976)

 

Si vous êtes fidèles à la France, si vous l'aimez, si vous adoptez ses lois, ses moeurs, sa langue, sa façon de penser, en un mot, si vous vous intégrez complètement à elle, nous ne vous refuserons pas d'être des nôtres, pour peu qu'il y ait une étincelle d'amour et non pas seulement un intérêt matériel dans votre démarche. Mais si vous êtes fidèles à vos racines - ce qui est en soi respectable et que je respecte -, si vous prétendez vivre dans vos lois, vos moeurs à vous, avec votre culture, alors il vaut mieux que vous rentriez chez vous, sans cela tout se terminera très mal. Jean-Marie Le Pen (1928 - )

 

« Il y a quelque chose de bien pire que de prendre une personne innocente et de l’exterminer en ce monde : c’est de prendre une personne innocente et de l’exterminer en ce monde et dans l’autre. On le fait en l’amenant au péché licencieux. Ainsi vous le tuez, comme nos rabbins l’enseignaient dans le Talmud il y a plus de 2000 ans : vous le tuez en ce monde et dans l’autre en l’amenant au péché licencieux que ce soit l’adultère, ou une autre perversion ou l’homosexualité, le péché sexuel. Cela, c’est pire que de tuer », selon le rabbin Levin. Précisant que cela n’excusait en aucune manière n’importe quel type de génocide ou d’holocauste, il ajouta : « A un certain niveau, même l’antisémitisme qui conduit à la destruction du peuple juif, n’est pas le mal ultime. Le mal ultime consisterait à prendre un juif, ou n’importe qui d’autre, et d’essayer de le détruire spirituellement. C’est cela qui serait l’ultime holocauste. » >>>>>> Le rabbin Yehuda Levin

 ..... La seconde évidence révélée par l'amour est que la vraie vie n'est pas toujours l' absente. Il suffit d'être deux. Comme on s'émerveille, en le découvrant, que le bonheur puisse être une aussi simple chose ! L'amour est à la fois la transfiguration et la grâce de la banalité. Ainsi Anna Karénine avait-elle confié à Vronski qu'à partir du jour où elle l'avait aimé, « tout dans la vie s'était transformé pour elle». Tout ce qui fait l'ordinaire de la vie en devient en effet extraordinaire. Voici qu'on se met soudain à sentir intensément, comme si on en recevait la révélation, tout ce qu'on avait jusque-là vécu sans même l'apercevoir. Car chacun se surprend dans l'amour de sentir retentir en soi tout ce que sent la personne aimée. Tout s'en redouble, s'en exalte. Du charme opéré par cette mutualité de l'existence s'ensuit en outre la surprenante nouveauté d'un état d'exception. Comme le pain d'un jour de fête n'a pas le même goût que celui des jours gris, il n'est si simple chose que l'amour n'accueille comme pour une célébration. Ce que nous montre la peinture de Bonnard, c'est moins la fête de la vie que la vie par temps d'amour.  >>>>>Nicolas Grimaldi>>>>>>

 

  >>  >> 

 

«  Ce à quoi nous donnons le nom de réalité est l’infini qui ne connaît ni poids, ni mesure,ni temps, ni espace, ni absolu, ni relatif, et qui n’a jamais été tracé dans une forme. La réalité n’est pas plus représentable que connaissable. Rien n’est connaissable, mais dans le même temps, ce « rien » éternel existe »   Malévitch, (extrait de « Dieu n’est pas déchu » dans Essais.)

 

 

 

commencement  EST le

 

http://homocoques.fr/2-articles/345-noel-fete-de-la-famille-un-enfant-nous-est-ne

 

 

«Voici venir les temps où vibrant sur sa tige

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;

Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;

Valse mélancolique et langoureux vertige!

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;

Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;

Valse mélancolique et langoureux vertige!

Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.»

>>>>>>

 

 

 

ECLATs

 

*

***...après la manif avant la prochaine ...

 

 

....ENtre-VUES ...

...du choc des idéologies-religions ENtre-ELLEs... et de toutes face au .... "Génie-Révélateur " du christianisme ....

 

 

 

"L’œil ne voit pas ce qui le touche." 

....un « voile est posé sur leur coeur» .... (1) 2018-11-02

 

 

 

...de Marc Halevy

 

 

Métamorphose de l'économie : de la chenille au papillon.

 

AUTOPOÏESE

 

 

 

...avant de passer à table >>>>>

 

     ...un espace d'émergences >>>>>

 

..... de l'ENtre-DEUX trinitaire . >>>>>

 

... REPARTITION " ENtre-DEUX-MONdes",

...vue ...lue... et conjugée par l'homocoques ?

 


 

la page accueil en 2010

Allons d'une vision monde en relationnalité dualistes

autocentrès narcissiques dualiste

E T  en auto-affirmation

.. vers ....

un appréhension du monde en relationnalité trine

multUns   EN   UN en autopoïèse

 

HOLISTE

« la tendance dans la nature à constituer des ensembles qui sont supérieurs à la somme

de leurs parties, au travers de l'évolution créatrice. »

 

....  hymen hyméné trinitaire "...

 ... Ô ...

..." Grande Santé Mentale" ...

 

 

 

 

 

 

CORRELATs

 

 

Résultat de recherche d'images pour