>>>>>>>>>>>>> Prêtre, prophète et roi - Diocèse de Grenoble-Vienne

RCF – Chrétiens en Isère - Des mots de la foi- Bénédicte Boisseau

Semaine du 24 novembre 2014

 

  1. Prêtre, prophète et roi

Par le baptême, nous sommes tous appelés à être prêtre, prophète et roi. Voilà une affirmation bien curieuse. Qu’est-ce que cela signifie ?

Dans l’Ancien Testament le prêtre, le prophète et le roi ont chacun une fonction particulière au service de Dieu et de son peuple :

Le prêtre est chargé du culte ; le prophète est l’homme de la parole de Dieu, envoyé pour l’annoncer ; le roi est choisi par Dieu pour être au service de son peuple, en prendre soin avec justice. Mais prêtres et rois d’Israël se laissent parfois entraînés par le modèle des peuples voisins : ils cherchent leur propre gloire et à avoir prise sur Dieu au lieu d’être à l’écoute et au service de Dieu pour son peuple.

Des prophètes vont se lever pour dénoncer ces errements et redonner une espérance au peuple. Jusqu’à la venue de Jésus, le peuple va porter cette espérance en un roi juste, un prophète qui guidera le peuple, et des prêtres qui permettront vraiment la rencontre du Seigneur par un culte approprié.

D’où ces questions des contemporains de Jésus autour de son identité : est-il prophète ? Est-il le messie, le nouveau roi d’Israël tant attendu ? Tout à la fois prêtre, prophète et roi, Jésus rassemble et récapitule en sa personne ces  trois fonctions.

Le Catéchisme de l’Eglise catholique dit : « Jésus-Christ est celui que le Père a oint de l’Esprit Saint et qu’il a constitué prêtre, prophète et roi », et ajoute « Le peuple de Dieu tout entier participe à ces trois fonctions du Christ. » (CEC 784)

Qu’est-ce à dire ?

Peuple de Dieu, nous sommes le corps du Christ. Et à ce titre nous participons tous à la mission du Christ. Pendant longtemps, certainement à cause du nombre important de prêtres, ces fonctions étaient essentiellement assurées par les ministres ordonnés.

Mais le concile Vatican II a réaffirmé fortement cette participation de tous à chacune de ces trois fonctions[1] :

Prêtres, nous sommes tous appelés à célébrer, prier notre Dieu, pour la gloire de Dieu et le Salut du monde,

Prophètes, nous avons tous en charge d’annoncer l’Evangile, la bonne nouvelle du Salut, et de lire les signes des temps,

Rois, nous sommes tous invités au service des hommes, en particulier des plus pauvres, et aussi au service de la communauté ecclésiale.

On peut résumer ces trois fonctions par trois mots : célébrer, annoncer, servir… J’entends ces mots comme un appel à prendre conscience de la mission que le Christ nous confie et à y participer.

 

[1] En particulier Lumen Gentium 30-38