Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Michel Houellebecq " « Je suis prêt à voter pour n’importe qui pourvu qu’on propose la sortie de l’union européenne et de l’OTAN, ça, j’y tiens beaucoup. » ...

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

On sent que la droite des valeurs, bien teintée de national-sionisme, aimerait bien ramener l’écrivain dans son sac, comme d’ailleurs les nazis avaient essayé avec Oswald Spengler, auteur d’un prophétique Déclin de l’Occident en 1936 :

« Spengler était hyperrespecté. il a été dragué par les nazis, un peu comme Ernst Jünger, mais ils avaient tué son meilleur ami et il avait du mépris pour Hitler. »

On espère pour Houellebecq que l’analogie s’arrête là et que la mort de son chien Clément – rappelée par l’hebdo de droite – n’a rien à voir avec une quelconque punition des nazis d’aujourd’hui.

À propos, Michel (on écrit Michel parce que Houellebecq c’est trop long et source de fautes d’orthographe) aime bien l’Allemagne, qu’il met au-dessus des autres nations européennes, surtout celles du Sud :

« Je crois que le Français est un peu complexé vis-à-vis de l’Allemand. Il est décrit comme un peu paresseux, il croit qu’il a besoin de la puissance germanique pour survivre. »

Du pur Michou dans le texte : on prend deux clichés, on fait chauffer au deuxième puis au troisième degré, et on sert le plat sans attendre que ça refroidisse. Ça donne quelque chose de provocateur tout en se planquant derrière la sagesse populaire. Malin le Michou ! La preuve :

« Ça irait mieux si on s’était comparés aux Italiens ou aux Espagnols, sans aller jusqu’aux Grecs. »

Et les Noirs ils courent plus vite, et les juifs ils ont tout l’argent, et les Françaises sont des salopes...
N’oublions pas que Michel est adulé en Allemagne, que ses livres s’y vendent comme des petits pains, et qu’il y est considéré comme l’écrivain numéro un en Europe. Ceci explique peut-être cela. Faut pas analyser trop loin avec Michou, qui se fout en général de la gueule des journalistes.

En visite en Belgique, le roi européen de l’insoumission n’ira pas jusqu’à visiter le zoo islamiste de Molenbeek :

« C’est presque une bonne idée, Molenbeek. Mais vous voyez, je suis un peu connu, c’est gênant pour moi d’y aller. J’ai une petite notoriété chez les musulmans, pas forcément positive. »

Ah, on peut enfin aborder le sujet préféré de Valeurs actuelles, l’islam, les attentats, l’insécurité. Après la sortie de son livre Soumission, au moment des attentats de Charlie Hebdo, Michel a été pendant plusieurs mois protégé par un service de police.

« Du temps où l’islam était caché, où c’était l’islam des caves, tout allait bien. Maintenant, ils posent problème. Ça c’est parce qu’on leur a dit qu’ils pouvaient être visibles. Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »

Et paf, dans le mille : la guerre des religions (entre chrétiens et musulmans) désirée par le pouvoir sioniste. Sacré Michel, toujours aussi perspicace... dans le sens de la dominance.

Pour comprendre l’ingénierie sociale
qui a poussé les musulmans contre les chrétiens
et qui pousse les chrétiens contre les musulmans,
lire sur Kontre Kulture

--------------2-----------------

CORRELATs

http://homocoques.com/ax050301_ile_houellebecq.htm', Les possibilités d'une île ...de Michel Houellebecq

http://www.homocoques.com/aaa_aaa_P_EDITO_2006.htm',>archives des bulletins relation's 2006 - homocoques.com

homocoques.com/aaa_aaa_P_EDITO_2006.htm

Houellebecq .... pensée pour l'année 2006 . Nous avançons vers le désastre, guidés par une image fausse du monde ; c'est un cauchemar dont nous ...