Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Dès sa nomination, le nouveau ministre italien de la Famille, Lorenzo Fontana, avait parlé clair pour la… famille. La vraie.

J’apprends par Rorate Cæli que Lorenzo Fontana, qui est membre de La Ligue depuis 18 ans, est un catholique pratiquant qui assiste à la messe traditionnelle, et s’est marié avec la messe traditionnelle. En 2007 il était conseiller municipal de Vérone et il avait dit à propos du motu proprio Summorum Pontificum : « C'est un événement d'importance historique, qui marque un retour à la tradition. »

Lorenzo Fontana est connu pour sa participation à la Fête pour la Vie à Vérone et à la Marche pour la Vie à Rome.

Au début de cette année il a publié un livre co-écrit avec l'ancien président de la Banque du Vatican, Ettore Gotti Tedeschi, préfacé par… Matteo Salvini (le chef de La Ligue, aujourd’hui vice-Premier ministre) : Le berceau vide de la civilisation – Les origines de la crise.

Dans ce livre, Lorenzo Fontana explique que les Italiens sont en danger d'extinction à la suite de la décision de combler le fossé démographique par un flux continu d'immigrants : « D'une part [nous avons] l'affaiblissement de la famille et le combat pour les unions homosexuelles, la théorie du genre dans les écoles ; d'autre part, l'immigration massive que nous vivons et l'émigration de nos jeunes à l'étranger. Ces problèmes sont tous liés et interdépendants, car ces facteurs signifient l'élimination de notre communauté et de nos traditions. Le danger est l'élimination de notre peuple. »

Rorate Cæli publie une vidéo d’une brève allocution de Lorenzo Fontana lors du congrès de la Ligue, à Parme, en mai 2017. Voici la traduction de son propos (traduction française du texte anglais traduit de l’italien… mais le sens ne fait aucun doute) :

maxresdefault.jpg

Tout d'abord, permettez-moi d'exprimer mes remerciements à ceux qui ont organisé ce congrès - et j'aimerais que vous leur donniez une grande poignée de mains - ce sont les gens dans les coulisses qui ont été occupés du matin au soir; parmi eux, je voudrais remercier des jeunes qui sont venus de Bruxelles pour aider à organiser cet événement, qui travaillent jour après jour à Bruxelles, luttant contre la bureaucratie, la franc-maçonnerie et la violence de Bruxelles et qui aident Matteo [Salvini] et moi-même dans les batailles auxquelles nous sommes confrontés chaque jour en tant que parlementaires européens élus. Ce sont Marco Campomenosi, Filippo Pozzi, Barbara Ramazzotti, Sergio Garuzzo, Paolo Borchia et Mirko Bisesti, nos fonctionnaires [du Parlement européen, sans doute] - s'il vous plaît donnez-leur une grande poignée de mains - ils ne sont pas très connus, mais ils font un excellent travail pour nous.

Lors de ce congrès, nous affirmons que nous sommes Européens. Souvent, ils nous disent que nous voulons quitter l'Europe, que nous sommes contre l'Europe; eh bien, oui c'est vrai; nous sommes contre l'Europe de la franc-maçonnerie, nous sommes contre l'Europe de la "Finance", nous sommes contre l'Europe de Soros: nous sommes contre ceux qui veulent l’invasion islamique de notre Europe; nous sommes contre ceux qui veulent que nous soyons envahis par les migrants, parce qu'ils disent que nous avons un problème démographique, alors nous avons besoin des immigrants. Oui! Nous sommes contre cette Europe ! Mais la vérité est que NOUS SOMMES les vrais patriotes européens ! Nous aimons l'Europe. Certes, nous voulons une Europe qui a LÉPANTE dans ses racines, quand nos navires se sont battus contre l'invasion islamique et ne se sont pas honteusement couchés comme aujourd'hui !

Notre Europe demande aux familles d'avoir plus d'enfants ! Et pas que les immigrants doivent venir parce que nous avons un problème démographique ! Nous voulons aider les Européens à avoir plus d'enfants européens ! C'est ce que nous voulons pour notre Europe ! Nous voulons une Europe où le mariage est entre une mère et un père ! Et que les enfants sont donnés à une mère et un père ! Les autres choses détestables, nous ne voulons même pas les entendre mentionnées !

C'est donc une Europe où il y a un grand conflit en cours ! Nous représentons l'identité et le patriotisme, ceux qui aiment la terre de leurs pères. Et contre nous, nous avons ceux qui veulent la standardisation, qui veulent la mondialisation, qui veulent que nous soyons tous des numéros, qui veulent que nous soyons tous des consommateurs ! Mais nous aimons l'identité, la tradition, les peuples et la variété. Il est clair que ce que nous devons faire – vu que c'est un défi mondial - c'est regarder non seulement nos régions - même si c'est très important - non seulement « La Padanie », pas seulement toute l'Italie ou toute l'Europe, mais il faut regarder le monde entier - et former une «alliance identitaire», un «front identitaire» - qui combat la franc-maçonnerie de Bruxelles et également mondiale, qui veut nous détruire, qui veut nous anéantir ! Il est clair qu’on ne peut former une alliance avec ceux qui en Europe soutiennent les projets de la franc-maçonnerie. Nous ne pouvons pas le faire avec ceux qui sont alliés à Merkel; nous ne pouvons pas le faire avec ceux de Bruxelles qui gouvernent avec les socialistes ou Renzi.

Je fais donc appel à Matteo. Je ne vois pas la possibilité de former une alliance en Italie avec Forza Italia. Je ne le vois pas, surtout quand j'entends - comme je l’ai entendu hier - que Berlusconi parle d’un parti de défense des droits des animaux. Cher Silvio, la priorité pour l’Europe - ce qui est en train de s’éteindre en Europe – ce sont les Européens ! Cher Silvio, réveille-toi ! La priorité est d'avoir plus d'enfants en Europe - pas d'animaux ! Réveille-toi !

Et donc amis, nous devons lutter ensemble pour ce "front identitaire", cette bataille pour l’identité - qui est le seul espoir que nous ayons de donner un avenir meilleur à nos enfants. Quand ils vous appellent "racistes", "fascistes", "méchants et mauvais", rappelez-vous qu'ils le font parce que les médias sont entre les mains des grandes puissances économiques ! Et les médias ont peur de vous, et savez-vous pourquoi ils ont peur de vous ? Parce que vous êtes bons - vous êtes les gens qui aiment leur terre ! Vous êtes ceux qui lutteront pour changer cette Europe, ce monde, afin d’avoir un monde meilleur et une Europe pour nos enfants ! Un million de merci! Vive La Ligue! Vive Matteo Salvini !