Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Le maître américain de l'illusion fantastique, pilier du magazine Heavy Metal, a été récompensé par ses pairs. C'est à lui que reviendra la présidence de l'édition 2019 de la manifestation consacrée au 9e art. Il succède au Suisse Cosey, qui inaugure la manifestation 2018 jeudi.

Il a fait du fantastique et de la science-fiction le moteur de son art. L'Américain Richard Corben vient d'être élu Grand Prix par ses pairs du festival de bande dessinée d'Angoulême. Il succède au dessinateur suisse Cosey.

» LIRE AUSSI - Richard Corben, Emmanuel Guibert ou Chris Ware: qui recevra le Grand Prix à Angoulême?

Né en 1940 à Anderson, dans le Missouri (États-Unis), Richard Corben propose plusieurs histoires dans des magazines underground avant d'être engagé chez Warren Publishing, où il va devenir célèbre pour ses illustrations horrifiques et de science-fiction. Corben sera l'un des grands contributeurs des magazines Creepy, Eerie et Vampirella.

La Saga de Den, Comics USA
La Saga de Den, Comics USA - Crédits photo : Comics USA

Richard Corben devient un auteur emblématique de la nouvelle génération d'auteurs indépendants de la scène américaine des années 1970. Il est repéré en France par la revue révolutionnaire Métal Hurlant , qui publiera son travail et le rendra populaire auprès du public francophone, notamment avec La Saga de Den. La série met en scène David Ellis Norman qui, après avoir hérité de plans de son oncle disparu, construit une drôle de machine générant une faille spatio-temporelle, ouvrant la porte d'un autre monde.

Voyages dans le temps, univers postapocalyptiques, extraterrestres ou sorcières constituent ses thèmes de prédilection. Den, Vic & Blood, Mondes Mutants, ou encore ses adaptations des nouvelles d'Edgar Allan Poe, font de lui une icône de la contre-culture. Depuis les années 2000, Corben collabore avec les grands groupes d'édition comme DC/Vertigo, Marvel ou Dark Horse, et on retrouve son trait inimitable au sommaire de Luke Cage, The Punisher, Hulk ou encore Hellboy.

Personnages à la force primitive

Anthologie Corben parue chez Delirium.
Anthologie Corben parue chez Delirium. - Crédits photo : Delirium

Avec son dessin unique, singulier, non académique, sa mise en couleur ahurissante faite de strates mystérieuses, ce maître de l'illustration fantastique impose le respect par sa puissance graphique: «Si ses premières planches sont réalisées en noir et blanc, l'auteur se distingue très rapidement par une mise en couleur spectaculaire, obtenue par un emploi judicieux de l'aérographe», explique Patrick Gaumer dans son Dictionnaire mondial de la BD. La force primitive de ses personnages aux corps disproportionnés, empreints d'ardeur et de sensualité, achèvera d'en faire un auteur au génie inclassable.

Le festival d'Angoulême a consacré cet artiste injustement disparu des mémoires du 9e art, qui a néanmoins opéré un somptueux retour grâce aux éditions Delirium, qui en 2014, publiaient les deux premiers tomes d'une superbe anthologie.